Le premier jour du reste de notre vie

Mercredi 8 Mai 2013, 21h37, un cri retentit. Son cri. Il est là, parmi nous !

Ethan, 53cm et 3k937.

InstaCam_2013-05-09_07-52-53-PM

8 Mai

Récit de mon accouchement à l’américaine !

Vers 14h je décide d’aller me reposer un peu, j’ai mal dans les reins depuis la fin de matinée. A peine couchée, voilà une première contraction, puis une deuxième, une troisième… Je décide de les chronométrer car je les trouve assez rapprochées. Elles sont alors espacées de 8 ou 9 minutes. À 16hn elles ne sont plus espacées que de 3 minutes. Après un appel qu cabinet de mes gynécologues,  nous décidons de partir à l’hôpital avec ma Maman.

Le taxi nous y dépose vers 17h et l’amoureux nous y rejoint directement à sa sortie du travail. On m’installe dans une chambre qui ressemble plus à une chambre d’hôtel qu’à une chambre d’hôpital. Je donne à l’infirmière mon « Birth Plan », une feuille sur laquelle nous avons écrit tout ce que nous souhaitions pour l’accouchement, comment nous aimerions que les choses se déroulent dans la limite du possible. Une infirmière m’osculte, je suis alors dilatée à 4cm. Pose de la perf’, mise en place du monitoring… Les contractions deviennent de plus en plus douloureuses…

Vers 17h45 l’anesthésiste vient me poser la péridurale. Soulagement ! Vers 18h le gynécologue vérifie la progression, et là, surprise !, je suis déjà dilatée à 7cm. L’infirmière me dit que ça va très vite pour un premier accouchement et que la prochaine fois j’ai intérêt de venir à l’hôpital dès les premières contractions.

19h15, le gynécologue revient et m’annonce que je suis dilatée à 9cm. On y est presque ! Ca commence à s’afférer autour de moi. Un infirmier prépare une table avec des blouses et tout un tas de matériel, il met en place le lit chauffant pour le bébé. Je fais remarquer que je ne sens plus la péridurale que d’un côté et on me fait alors me tourner sur le côté pour essayer de se faire propager le produit. Mais c’est sans succès

19h45, je commence à pousser. avec une péridurale qui ne fonctionne donc que du côté gauche et des contractions qui deviennent de nouveau horriblement douloureuses du côté droit… une infirmière de chaque côté pour me tenir les jambes (oui, ici pas d’étriers comme en France pour soutenir les jambes). Je pousse, je pousse… Je vous épargne les détails, hein !

Bref, au bout d’1h20 bébé n’a toujours pas décidé de sortir… Je suis épuisée, je n’en peux plus… Je pleure, je n’arrête pas de dire à l’amoureux que je n’y arriverais jamais… Tout le monde essaye de me motiver, la gynécologue (oui, il y a eu un changement de garde entre temps !) est super encourageante depuis le début. Elle me dit qu’on essaye encore pendant 10 minutes et que si ça ne marche pas elle devra utiliser la ventouse pour sortir le bébé. L’équipe de pédiatre et infirmières pédiatriques arrive et son prêts à accueillir bébé.

10 minutes de poussées plus tard, toujours rien. Elle prépare donc la ventouse et je pousse… L’amoureux à gauche, ma mère à droite, chacun m’encourage à sa manière. Bébé regarde en fait vers le haut au lieu du bas, ce qui ne facilite pas sa sortie. La gynécologue me dit que si ça ne fonctionne pas dans les prochaines poussées elle sera obligée de me faire une césarienne d’urgence car le coeur du bébé passait de 80 à 120 battements par minute en quelques secondes et vice versa. Je suis alors effondrée, je n’en peux plus et il faut que ce bébé sorte !

Heureusement quelques poussées plus tard il apparaît ! Il ne pleure pas tout de suite, la pédiatre l’emmène donc directement sur la table chauffante et lui dégage les voies respiratoires. Les quelques secondes les plus longues de toute ma vie… Et là, un cri strident se fait entendre. On se met tous à pleurer de joie (quand je dis tous, je parle de l’amoureux, ma Maman et moi hein, pas du personnel médical ! Quoique je crois que j’ai quand même bien foutu la trouille à la gynéco !). Il lui font quelques soins, le pèsent et le mesurent pendant que la gynécologue me recoud. Puis on me l’ammène enfin !

C’est forcément le plus beau des bébés, je pleure encore…

Un tour de cordon autour du cou, un bébé de presque 4kg et qui n’est pas placé dans le bon sens, ceci explique cela !

Ethan sera ensuite emmené à la nursery pour sa première toilette. L’amoureux et ma Maman l’accompagne pendant qu’on me fait quelques soins et m’emmène dans une autre chambre où nous passerons les deux prochains jours avant de retrouver notre chez nous le Vendredi midi.

InstaCam_2013-06-05_10-24-36-AM

InstaCam_2013-06-05_10-10-22-AM

Un mois s’est déjà écoulé, le temps passe à une vitesse folle ! Ethan est un adorable bébé qui ne pleure que quand il a faim (patience n’est pas un mot qui fait encore partie de son vocabulaire ^^) et adore être collé à sa Maman ! C’est un bébé glouton qui buvait 12 biberons par jour au retour de la maternité. Aujourd’hui nous ne sommes plus qu’à 8 environ. Ce qui me laisse un peu plus de temps pour faire d’autres choses. Il souffre malheureusement de fortes coliques…

InstaCam_2013-06-05_09-40-02-AM

InstaCam_2013-06-05_10-17-20-AM

InstaCam_2013-05-25_01-25-07-PM

On profite du beau temps pour se promener, il adore la poussette et l’écharpe de portage et s’y endort dès qu’on l’y met.

InstaCam_2013-06-05_10-04-27-AM

InstaCam_2013-06-05_10-07-26-AM

En résumé : un mois de bonheur, de nuits blanches, de bisous, de câlins, de biberons et de couches sales ! ;)

1 mois

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge