Un accouchement aux USA, ça se passe comment ?

Voici donc la suite de mon article sur la grossesse aux Etats-Unis :) Bien entendu, qui dit grossesse dit accouchement. Difficile d’y échapper ;)

Les infos que je vous donne sont liées à mon expérience personnelle, je suppose qu’il ya plein de choses qui diffèrent suivant l’hôpital dans lequel on accouche ou bien en fonctions des médecins par exemple .

On y va quand ?

La grande question en cette fin de grossesse : Je dois partir quand à l’hopital ? Si je me souviens bien, mon médecin m’avait dit d’attendre d’avoir des contractions régulière d’une durée d’environ 1 minute, toutes les 5 minutes pendant 1 heure. Il fallait ensuite que je les appelle pour qu’il me donne le feu vert pour aller à l’hôpital.

Beaucoup d’hôpitaux ne vous mettent pas dans une chambre avant que vous soyez dillaté à 4cm. Alors autant dire que rien ne sert à rien d’arriver trop tôt à la maternité ou vous serez renvoyé chez vous si le travail ne fait vraiment que de débuter ou bien vous aurez le droit de faire 15 fois le tour de la maternité pour faire avancer les choses.

L’arrivée à la maternité

L’inscription ayant était faite directement par le cabinet de mes gynécologues, tous les papiers nécessaires leur ayant déjà été transmis (pièce d’identité, assurance…), on m’a vite mise dans une salle pour m’ausculter. On m’a demandé de me déshabiller et on m’a donné une blouse à enfiler.

On m’a demandé, si je me souviens bien, la feuille avec tous les renseignements notés au fur et à mesure des visites par les gynécologues dont je vous avez parlé dans l’article précédent.

Je leur ai aussi donné mon Birth Plan, une feuille sur laquelle j’avais rédigé mes souhaits pour le déroulement de l’accouchement et pour l’après naissance. Ca se fait beaucoup ici, même si tout le monde ne le fait pas, et ça permet au personnel médical d’avoir la plupart des infos nécessaires sans avoir à vous poser 50 questions pendant l’accouchement. On ne vous embêterra donc pas à savoir si vous souhaitez une épisiotomie si nécessaire ou si vous voulez allaiter alors que vous êtes en plein milieu d’une contraction ;) J’avais imprimé la feuille en plusieurs fois pour qu’il puisse y en avoir une dans le dossier, une donnée au gynécologue et une autre à la sage-femme par exemple.

J’ai eu la chance d’être déjà à 4cm lors de mon arrivée à l’hôpital du coup ils m’ont gardé et on s’est définitivement installé dans cette même salle.

On m’a mis une perfusion et une solution d’hydatation en prévision de la péridurale.

08-05-2013 (11)

Le déroulement de l’accouchement

Je pense que les choses se passent a peu près comme en France, je vais vous épargner les détails de mon accouchement (Oui, je ne voudrais pas choquer les futures mamans… Faut penser à la survie de l’espèce ! :p )

Il est à noter que le taux de césariennes aux Etats-Unis est important, il varie bien entendu selon les hôpitaux et les médecins, mais il est aux alentours de 30%. Les médecins prennent en général très peu de risques lorsque le bébé est trop gros, mal placé ou qu’il s’agit d’un second accouchement et qu’il y a eu une césarienne pour le premier. Je suppose que tout ça est lié aux histoires d’assurances et au fait que les américains fassent des procès très facilement lorsque quelque chose ne se passe pas bien…

Une chose assez étonnante : il n’y a aucun soucis pour qu’il y ai plusieurs personnes, famille ou amis, qui vous accompagnent lors de votre accouchement. Il m’est arrivé de voir des émissions de télé qui suivaient des accouchements et on voyait par exemple dans la salle le mari, la mère, le père, la soeur etc… de la femme qui etaient présents pendant toute la durée de l’accouchement. Pour ma part j’avais mon mari avec moi bien entendu, mais aussi ma maman.

Pour l’accouchement je suis restée dans la même salle que celle où l’on m’a mise dès mon arrivée à l’hôpital. Une chose qui a été plutôt rassurante, à la fois pour moi et pour le Papa qui a horreur des hôpitaux, c’est le fait que cette salle ne ressemble vraiment pas à une chambre d’hôpital mais presque à une chambre d’hôtel. Le matériel médical était caché au maximum dans les placards, les tubes pour l’oxygène etc… se trouvaient derrière des tableaux. La table pour les premiers soins du bébé a été amenée au dernier moment.

Un truc qui m’a vraiment marqué c’est qu’il n’y avait pas d’étriers dans lesquels mettre ses pieds sur la table d’accouchement. À la place de cela c’est un infirmier et une infrimière qui m’omt tenus les jambes. Personnellement j’ai trouvé que ça aidait bien car ils poussaient sur mes jambes lorsque je devais pousser, je pense que ça facilitait un peu les choses. (Par contre faut être musclé pour faire ce boulot, surtout quand vous avez une patiente comme moi qui doit pousser pendant 1h40 pour sortir son môme… Ils devaient avoir bien mal aux bras après !)

Lorsque le bébé est ENFIN sorti, la pédiatre l’a tout de suite emmené pour lui faire les premiers soins car il avait pas mal souffert pendant l’accouchement. J’ai beaucoup aimé le fait que tout se passe dans la même chambre, l’amoureux pouvait être à la fois avec le bébé mais pas trop loin de moins, je pouvais savoir ce qu’il se passait pour mon fils.

La gynécologue s’est occupée de mes soins, entendez par là faire sortir le placenta et me recoudre, pendant que la pédiatre et les deux infirmières pédiatriques s’occupaient d’Ethan. J’avais demandé à avoir une épisiotomie si nécessaire mais cela n’a pas été fait. Les médecins américains pratiquent apparemment de moins en moins l’épisiotomie car les chaires se remettraient mieux lorsque la déchirure est naturelle apparemment. (Non, ne vomissez pas devant votre ordinateur ou sur votre téléphone, promis j’en ai fini avec les détails gores !)

Une des premières choses qui est faite c’est de relever les empreintes de pieds du bébé et celle de l’index de la maman.

08-05-2013 (41)

Et de lui mettre un antivol ! Ce petit boîtier que vous pouvez voir sur la pince au niveau du nombril déclanche une alarme si le bébé sort du service de la maternité.

08-05-2013 (143)

Après ces loooongues minutes on m’a enfin amené mon fils, j’ai pu le prendre dans mes bras et le couvrir de bisous. On me l’a laissé un assez long moment qui m’a permis de lui donner sa première tétée.

08-05-2013 (94)

Les infirmières l’ont ensuite emmené dans une autre salle pour lui faire sa première toilette. Michaël et ma maman restaient avec lui et avec moi à tours de rôles. Ce moment m’a paru durer des heures ! Ethan avait du mal à se réchauffait et ils voulaient donc le garder le temps que sa température remonte. J’ai pu me reposer un peu et il fallait que j’aille aux toilettes pour faire pipi avant que l’on m’emmène dans la chambre où j’allais rester pour la suite du séjour à la maternité.

Ayant accouchée à 21h27, j’ai du arriver dans la chambre vers 23h30-minuit. On m’a ramené Ethan et j’ai pu manger !

Le séjour à l’hôpital

Comparé à la France, on reste très peu de temps à l’hôpital après son accouchement, si tout va bien.

Je suis arrivée le Mercredi à 17h, Ethan est né à 21h27 et nous sommes repartis le Vendredi aux alentours de midi. Ce qui fait un total de moins de 48h !

Michaël a pu rester avec nous tout le temps du séjour. Il y avait un deuxième lit dans la chambre et il a donc pu y dormir la nuit. Je n’ai aucune idée si c’est quelque chose de normal aux Etats-Unis ou si nous avons eu de la chance car j’étais seule dans une chambre double. En tous cas on a vraiment apprécier cette opportunité.

Durant le peu de temps que nous avons passé à l’hôpital, le personnel médical a fait différents examens et soins à Ethan : un test pour savoir si il entendait bien, des vaccins… Il y avait tout comme en France la possibilité de mettre le bébé à la pouponnière la nuit.

08-05-2013 (129)

Le personnel explique très peu comment s’occuper du bébé : on ne m’a pas montré comment lui changer la couche ou le laver, comment lui donner le sein… J’ai demandé à voir la conseillère en lactation, elle est passée deux fois, environ 5 minutes. Autant dire que ça n’était pas très utile…

Avant la naissance du bébé, si c’est un garçon, on vous demande si vous souhaitez le faire circoncir. Aux Etats-Unis, environ 70% des petits garçons sont circoncits. Il me sembble que cela se fait durant les premiers jours après la naissance, lors du séjour à l’hôpital.

Ce qui est assez drôle à voir, c’est que les bébés ne sont pas en pyjamas, mais sont emmaillotés. Une couche, une petite brassière, un lange et le tour est joué ! Les couches, lingettes, brassières pour le bébé et lait maternisé étaient fournis par l’hôpital.

Côté repas j’ai eu de la chance, c’était bon et très copieux. Je pouvais même choisir entre différentes options. Ils savent prendre soin des nouvelles mamans ;)

Pour ce qui est de la déclaration de la naissance, une personne passe vous déposer puis récupérer une feuille sur laquelle vous devez indiquer les prénoms et noms du bébé ainsi que l’état civil des parents. Super pratique, on n’a même pas besoin de sortir de sa chambre !

Une chose qui m’a étonnée : pendant toute la durée de l’accouchement et du séjour à l’hôpital, le personnel médical ne m’a jamais demandé le prénom du bébé !

La sortie

Le jour de la sortie, le pédiatre vient voir le bébé et donne son feu vert. Il nous dit aussi quand aller chez notre pédiatre pour une première visite. Si tout va bien cela se fait une semaine après la naissance. Ethan aillant eu la tête abimée à cause de l’utilisation de la ventouse lors de l’accouchement, nous devions aller chez le pédiatre dès le lendemain.

Personnellement je n’ai pas vu le gynécologue avant ma sortie et on m’a dit de prendre rendez-vous environ 4 semaines après la date d’accouchement.

Il faut savoir qu’il est impossible de sortir de l’hôpital si vous n’avez pas de cosy ou de siège auto installé dans votre voiture. C’est en tous cas la loi dans le New-Jersey. Vous habitez tout près et voulez rentrer à pieds chez vous ? il me semble bien que cela est impossible… L’hôpital vérifie en général toujours l’installation du siège auto. Et on vous accompagne jusqu’à la sortie de l’hôpital en fauteuil roulant.

10-05-2013 (8)

Autres informations

Tout comme pour la grossesse, il vaut mieux avoir une bonne assurance. Pour un accouchement qui se passe bien il faut compter entre 20 et 30 000 dollars !

Et pour le premier vrai bain ? On nous a dit d’attendre que le cordon soit tombé.

– — — — — — — — — –

Et bien voilà ! Je pense avoir fait le tour du sujet !

Bon j’ai bien entendu pleuré quelques fois en rédigeant cet article et en cherchant parmi toutes nos photos… Mais c’est pour la bonne cause ! ;) J’ai du mal à croire que l’on va de nouveau avoir un si petit bébé dans quelques temps (Enfin petit c’est vite dit ! 53cm et 3kg937 c’est quand même pas si petit que ça !)

Si vous aussi vous voulez partager votre expérience ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous de cet article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge